Devenir propriétaire en Belgique

Devenir propriétaire en Belgique constitue un objectif majeur pour de nombreuses personnes à la recherche d’une stabilité et d’un investissement à long terme. Cependant, se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier en Belgique nécessite le respect de plusieurs étapes. Avec Garloc.be, découvrez comment devenir propriétaire en Belgique, les critères pour bien investir et les clés pour augmenter votre rendement locatif !

Devenir propriétaire en Belgique

Le calcul de votre budget

L’acquisition d’un bien immobilier est presque toujours synonyme de prêt hypothécaire. Ainsi, si vous désirez devenir propriétaire en Belgique, la première étape est de calculer votre budget. Autrement dit, vous devez établir le montant que vous pouvez emprunter, sans oublier celui de l’apport personnel. 

En effet, depuis le 1er janvier 2020, la Banque Nationale de Belgique impose aux banques d’exiger aux consommateurs un apport personnel pour les crédits hypothécaires. Cet apport doit être de minimum : 

  • 10 % + frais d’achat pour un bien immobilier primo acquéreur,
  • 20 % + frais d’achat pour un logement locatif. 

Faire appel aux service d’un agent immobilier 

Faire appel à un agent immobilier pour devenir propriétaire en Belgique présente de nombreux avantages : 

  • Expertise et connaissance du marché : les agents immobiliers ont une connaissance approfondie du marché immobilier local. Ils peuvent vous fournir des informations précieuses sur les quartiers, les prix du marché, les tendances et les opportunités d’investissement. Leur expertise vous permettra de prendre des décisions éclairées.
  • Recherche ciblée : les agents immobiliers disposent d’un large réseau de contacts et ont accès à une base de données complète de biens immobiliers. Ils peuvent effectuer une recherche ciblée en fonction de vos critères spécifiques (budget, localisation, taille du bien, etc.) et vous présenter les meilleures options correspondant à vos besoins.
  • Gain de temps : chercher un bien immobilier peut être une tâche chronophage. Les agents immobiliers peuvent effectuer la recherche à votre place, organiser les visites et vous présenter uniquement les biens qui correspondent à vos critères. Cela vous permet de gagner du temps et d’éviter de visiter des propriétés qui ne vous intéressent pas.
  • Négociation et accompagnement : les agents immobiliers ont l’expérience de la négociation et peuvent vous représenter lors des discussions avec les vendeurs. Ils sont là pour vous conseiller et vous aider à obtenir le meilleur prix et les meilleures conditions d’achat. De plus, ils peuvent vous accompagner tout au long du processus d’acquisition, y compris lors de la rédaction des contrats et des démarches administratives.
  • Protection juridique : enfin, devenir propriétaire en Belgique implique souvent des aspects juridiques complexes. Les agents immobiliers sont familiarisés avec les lois et réglementations en vigueur en Belgique et peuvent vous guider à travers les différentes étapes de la transaction. Leur expertise vous offre une certaine protection juridique et réduit les risques d’erreurs ou de litiges.

Attention ! Il est important de choisir un agent immobilier professionnel et de confiance, qui est enregistré auprès de l’Institut professionnel des agents immobiliers en Belgique (IPI).

Devenir propriétaire en Belgique : de nombreux avantages !

Acquérir une propriété peut servir à deux fins distinctes : l’occuper personnellement ou la louer pour en tirer un bénéfice financier. 

L’immobilier continue d’être un investissement fiable, offrant en moyenne un rendement annuel de 3 à 6%. De plus, si l’achat ou la vente d’un bien se fait au bon moment, il peut générer une plus-value substantielle. Son retour sur investissement est également plus attrayant que celui des produits d’épargne traditionnels. De surcroît, la possession de biens immobiliers constitue un refuge sûr pour l’avenir, qu’il s’agisse de les revendre pour assurer une sécurité financière à un âge avancé ou de les transmettre en héritage. Et enfin, investir dans l’immobilier offre des avantages fiscaux significatifs grâce à la déductibilité des prêts hypothécaires.

Il est important de souligner que le marché locatif représente actuellement un quart du marché du logement en Belgique.

Comment bien investir en Belgique ?

Lorsqu’il s’agit de devenir propriétaire en Belgique, il est important de prendre en compte certaines stratégies pour maximiser vos chances de succès : 

  • Opter pour une propriété de taille modeste : environ un quart des Belges sont célibataires et il y a une pénurie évidente d’appartements ou de chambres sur le marché. En ciblant ces besoins spécifiques, vous augmenterez vos chances de trouver rapidement un locataire.
  • Privilégier l’achat de biens neufs : en plus de bénéficier d’une garantie décennale, vous profiterez des normes PEB les plus récentes, ce qui sera un atout supplémentaire pour attirer les locataires potentiels tout en réduisant les charges. De plus, l’architecture, le style et la circulation seront plus modernes et dans l’air du temps.
  • Choisir un emplacement stratégique : optez pour un lieu offrant un bon potentiel de plus-value, que ce soit en termes de proximité des services, d’espaces verts ou de zones urbaines attractives.
  • Trouver un équilibre entre rendement locatif et plus-value : il est essentiel de trouver le juste équilibre entre le revenu locatif et la valorisation du bien afin de maximiser vos avantages. Il est intéressant de noter qu’après cinq ans, une maison traditionnelle représente un investissement plus rentable qu’un appartement en cas de revente. Ensuite, viennent les maisons de repos, les résidences secondaires à la Côte et à l’étranger. Cependant, le rendement locatif d’un appartement reste supérieur à celui d’une maison (3,3 % contre 2,8 %). Les kots d’étudiants et les logements avec assistance suivent ensuite. Vous devrez déterminer si vous souhaitez investir pour obtenir un revenu locatif à long terme ou revendre après 5 à 10 ans pour réaliser une plus-value.

Comment faire pour augmenter votre rendement locatif ?

Dans le contexte du rendement locatif, il est courant de mentionner une rentabilité nette de 3 à 6% selon le projet. Il existe néanmoins des moyens d’améliorer ce rendement en utilisant quelques astuces pratiques.

  • Opter pour une location meublée. Ce choix peut augmenter les chances d’occupation de votre propriété.
  • Réduire les périodes de vacance locative. L’idéal est d’avoir votre propriété louée en continu. Pour y parvenir, vous pouvez envisager de la transformer temporairement en maison d’hôtes ou proposer des locations saisonnières.
  • Explorer la colocation. Cette option présente de nombreux avantages, tels que le partage du loyer et une réduction des risques d’impayés.
  • Procéder à une indexation de votre loyer. Chaque année, à la date anniversaire du contrat, vous pouvez ajuster le loyer en fonction des estimations disponibles en ligne ou en consultant un agent immobilier, afin de le fixer à sa juste valeur.
  • Changer d’assurance. Votre prêt immobilier est généralement assorti d’une assurance, et il peut être judicieux de la renégocier ou de la remplacer pour bénéficier de meilleures conditions.
  • Envisager une renégociation de votre prêt. Selon l’évolution des taux d’intérêt proposés par les banques, il peut être intéressant de faire racheter votre prêt immobilier. Cependant, il est important de prendre en compte les frais supplémentaires engendrés et d’évaluer si cela en vaut réellement la peine.

Pour poursuivre votre lecture : découvrez comment mettre un bien immobilier en location !